2014  Festival Arts-Affects, Theater Freiburg
120 min.
co-producteur Kulturamt Freiburg
avec Tjadke Biallowons, Julie Jaffrennou, Caroline Martin

Trois femmes sont assises, surélevées, devant un fond noir l’une à côté de l’autre. Deux d’entre elles sont liées par un baiser ininterrompu. La troisième est enceinte et porte son regard vers le public. Quand l’une d’elles bouge, elle emporte les autres dans le mouvement.

C’est une pièce de théâtre de chambre, intimiste. Le public pénètre l’espace qui est conçu comme un atelier de photographe avec un arrière-plan noir, des projecteurs, des câbles visibles et un ensemble de trois tabourets. Les artistes font leur entrée, costumées à moitié seulement. Dès qu’elles ont pris place, une costumière et une maquilleuse entrent sur la scène pour achever les apparats. Elles cousent leur costumes, relient leur chevelure l’une à l’autre et créent ainsi un grand corps qui reflète une masse esthétique et en même temps une masse monstrueuse.

Cette pièce examine la relation entre le corps intime et le corps social et les rapports entre fertilité et stérilité, entre impuissance et pouvoir, ainsi que la place de l’individu dans un organisme social.

galerie

/